Accueil ADN Alien Races Alien Catégorie Alerte Arnaque Animaux Artefacts Civilisations Chemtrails Climat Crâne Cryptologie Curieux Déclin Eau Espace Eureka Education Egalité Enigmes Erotisme Etonnant Fake Futur Géants Hécatombe Humour Inventions Lilliputiens Livres Lune Maledictions Massacres Mars Modes Moutons  Mysteres Nature Nazca Mémoire Nuages-ciel Nuisances Ovni - UFO Phénomènes Planète Pollution Préhistoire Pyramides Pyramide théorie Radiation Roswell Santé Saviez-vous ? Sécurité Selfies Voitures Cavités Photos


The pages can be read in different linguage, it is to clic first on a link to show it

Site historique de Farash à Seimareh Dam


   Iran > Découverte d’un réseau hydraulique vieux de plus de 5000 ans !  

Les archéologues ont fait une découverte inattendue en Iran au cours de fouilles sur l’ancien site historique de Farash à Seimareh Dam: un réseau hydraulique vieux de plus de 5000 ans !

L’équipe de recherche est en train de mettre les canalisations d’eau au jour, ainsi que des centaines d’artéfacts avant que tout ne soit submergé par le nouveau barrage.

Les Perses sont une des plus anciennes cultures à avoir mis en œuvre des systèmes avancés de distribution d’eau. Ils sont aussi parmi les plus grands bâtisseurs d’aqueduc du monde antique.

Ils sont particulièrement connus pour leurs constructions de qanāts: une série de puits verticaux, reliés entre eux par des tunnels en pente douce. Ils étaient utilisés pour créer un approvisionnement fiable en eau pour les implantations humaines et pour l’irrigation.

Le système hydraulique se compose d’un petit bassin et d’un long pipeline en céramique. Chaque conduit mesure environ un mètre de long.

D’après Leili Niaken, chef d’équipe, il est probable que la structure ait été fabriquée et cuite dans la région.

En plus des anciennes conduites d’eau, l’équipe d’archéologues, du Centre Iranien pour la Recherche Archéologique (ICAR), a découvert plus d’une centaine de sites datant des périodes du Néolithique, de l’Age du Bronze, de l’Age du Fer, de l’Age de Pierre, de l’Empire Parthe, de l’Empire Sassanide et du début de la période islamique…

Des signes de l’influence mésopotamienne dans la région ont été identifiés grâce aux études menées sur l’ancienne couche au niveau du réservoir de Seimareh Dam.

Les archéologues sont actuellement en train de mettre au jour le reste du pipeline qui devrait les conduire à sa source..

Retourner en haut de la page

Retour vers la page d’accueil

Retour dans le dossier consulté