Accueil ADN Alien Races Alien Catégorie Animaux Artefacts Civilisations Chemtrails Climat Crâne Cryptologie Curieux Déclin Eau Espace Eureka Education Egalité Enigmes Erotisme Etonnant Fake Futur Géants Hécatombe Humour Inventions Lilliputiens Livres Lune Maledictions Massacres Mars Modes Moutons  Mysteres Nature Nazca Mémoire Nuages-ciel Nuisances Ovni - UFO Phénomènes Planète Pollution Préhistoire Pyramides Pyramide théorie Radiation Roswell Saviez-vous ? Selfies Voitures Cavités Photos


The pages can be read in different linguage, it is to clic first on a link to show it

Les pierres qui se déplacent


   La vallée de la mort et les pierres qui se déplacent  

« Jamais autant de gens n’avaient été mis en prison. L’ampleur des captures faites par les dans la Death Valley est celle de Racetrack playa, situé à l'ouest du parc. Racetrack Playa est un lac asséché de manière saisonnière situé au nord des Panamint Mountains dans le Parc national de la vallée de la mort, Californie, (États-Unis). Cet endroit est connu pour ses rochers mobiles qui se déplacent à sa surface pour des raisons encore mystérieuses.

Dans le lit asséché du lac, des roches se déplacent mystérieusement, laissant des traces dans le sable derrière elles. Les blocs de pierre se détachent du flanc de colline puis roulent en contre-bas. Alors commence une course mystérieuse, sur un sol définitivement plat.

L'hypothèse émise par des physiciens lors d'une étude sur site en 1995 serait que ces rochers sont poussés par le vent (des pointes à 145 Km/h ont été enregistrées en hiver) associé à la quasi absence de couches limites (inférieures à 5cm) du fait de l'absence de végétation et de relief.

Ce phénomène n'a encore pas trouvé d'explications scientifiques... Et pour cause, personne n'a encore jamais vu les roches bouger !

Sur une plaine de sable et de boue séchée, des pierres se déplacent, laissant les traces de leurs avancées sur des centaines de mètres. Il n’y a pas de pente et les blocs de roche ne sont pas ronds, il pèsent jusqu’à 50 kg. Parfois ils changent de direction, leurs trajectoires se croisent.

Les hypothèses les plus fantaisistes n'ont pas manqué : magnétisme, sorcellerie, OVNIs. Quant aux études les plus récentes, réalisées à l'aide du GPS (système de positionnement par satellite), elles ont seulement donné des indices. Par exemple, on a pu démontrer qu'il existe une corrélation entre la direction des vents dominants et le sens général du déplacement des rochers. Mais les vents, bien que parfois très violents en cet endroit (160 km/h), ne peuvent pas pousser des pierres aussi lourdes sur terrain sec.

Les scientifiques n'ont pas non plus réussi à expliquer pourquoi des pierres similaires et voisines ne se déplacent pas au même moment et en suivant le même chemin. Une des hypothèses les plus sérieuses, formulée par Paula Messina, de l'université de New York (en 1997-98 ), évoque la formation de mini-tornades formées par les 2 courants d'air arrivant du sud du lac.

Remarques :

1) « il existe une corrélation entre la direction des vents dominants et le sens général du déplacement des rochers », mais apparemment, ils n’ont pas détecté de mini-tornades qui donnerait un semblant d’explication.

2) « En laboratoire, ils essayent de reproduire un sol gelé avec des vents violents qui expliqueraient le déplacement des pierres ». Le sol n’est des plus lisse, même s’il est plat. Les pierres ne sont pas lisses non plus et laisse un sillage. Elles ne se déplacent pas nécessairement dans la même direction.

3) « Les pierres proviennent des montagnes avoisinantes (chutes de rocher) ». Où bien, elles tournent en rond et on devrait avoir un amas de pierres au centre, où elles finissent sur les bords, où l’on devrait trouver une accumulation de pierres, ce qui n’a pas été remarqué par les géologues, de toutes façon, provenant des collines, elles pourraient revenir dans le circuit. Et d’après toutes les photos ou vidéos, il n’y a guère de concentration de pierres.

4) « Personne n’a vu les pierres se déplacer ». Et c’est bien là que ce trouve le mystère. Car on pourrait mettre des caméras. Cela a été fait et rien sur leur déplacement. Voici en résumé ce qu’un géologue rapporte : « Je me suis rendu sur place, trois jours et deux nuits. J’y ai placé des caméras. Je n’ai pas vu de mes yeux les rocher se déplacer. Après avoir dormi la nuit, à mon réveil, des rochers s’étaient déplacé, mais curieusement, aucuns dans le champ de la caméra ! »..

Mystère, vous avez dit  mystère !



http://echelledejacob.blogspot.be/2014/03/mysterieuses-pierres-dans-la-vallee-de.html#more

Retourner en haut de la page

Retour vers la page d’accueil

Retour dans le dossier consulté