Accueil ADN Alien Races Alien Catégorie Animaux Artefacts Civilisations Chemtrails Climat Crâne Cryptologie Curieux Déclin Eau Espace Eureka Education Egalité Enigmes Erotisme Etonnant Fake Futur Géants Hécatombe Humour Inventions Lilliputiens Livres Lune Maledictions Massacres Mars Modes Moutons  Mysteres Nature Nazca Mémoire Nuages-ciel Nuisances Ovni - UFO Phénomènes Planète Pollution Préhistoire Pyramides Pyramide théorie Radiation Roswell Saviez-vous ? Selfies Voitures Cavités Photos


The pages can be read in different linguage, it is to clic first on a link to show it

Mars et lumière


    Le rover Curiosity capte une étrange lumière sur Mars  

Après le doughnut baladeur, un nouveau mystère martien fait le buzz sur la toile : le Rover Curiosity a photographié le 3 avril à une distance approximative de 1500 à 2000 mètres une lumière vive en forme de geyser.

Ce n’est pas la première fois qu’une source lumineuse est détectée sur la planète rouge. En juin 2006 la sonde Mars Orbiter avait photographié depuis l’espace des décharges électriques provoquées par une violente tempête de sable. Mais aucune des autres images prises par Curiosity le 3 avril ne suggère pas qu’une tempête comparable était en cours.

Plusieurs hypothèses alternatives circulent sur des blogs (plus ou moins) scientifiques.

Certains avancent qu’il pourrait s’agir de l’équivalent martien d’une lumière sismique, phénomène dont le mécanisme est encore mal connu. Il résulterait d’une ionisation de l’atmosphère due à la libération de charges électriques provoquées par des frottements de roches cristallines. Mais, contrairement à la Terre, Mars n’a plus de magnétosphère ce qui rend hautement improbable la thèse d’un phénomène électromagnétique aussi spectaculaire.

Mais peut-être cette lumière n’est-elle qu’une simple réflexion du soleil couchant ou levant sur la lentille de l’appareil photo du Rover ? Là encore, l’explication n’est guère convaincante car le cliché n’a pas été pris pendant ces périodes comme l'atteste la faible étendue des ombres portées.

Enfin, la solution la plus évidente d’un défaut de l’image ne tient pas : ce que les photographes appellent des pixels morts, qui se traduisent par des points blancs sur le cliché, ne disparaissent pas d’une photo à l’autre.

Un dernier point intrigant : Curiosity dispose de deux appareils photos, situés à gauche et à droite du Rover, qui mitraillent en léger décalage l’horizon martien. Or, l’appareil gauche  n’a pas capté le geyser lumineux. Un internaute du forum ATS a réalisé un gif animé avec les deux images successives qui souligne la brièveté de l’événement.


http://leschroniquesderorschach.blogspot.be/2014/04/le-buzz-du-jour-le-rover-curiosity.html#comment-form

Retourner en haut de la page

Retour vers la page d’accueil

Retour dans le dossier consulté