Accueil ADN Alien Races Alien Catégorie Animaux Artefacts Civilisations Climat Crâne Cryptologie Déclin Eau Egalité Enigmes Etonnant Fake Géants Humour Idées Inventions Lilliputiens Livres Lune Massacres Modes Moutons Nature Nazca No comment Nuages Nuisances Ovni - UFO Phénomènes Planète Pollution Préhistoire Pyramides Pyramide théorie Radiation Santé Sécurité Selfies Voitures Cavités Volcan


The pages can be read in different linguage, it is to clic first on a link to show it

Je ne vends pas de porc aux Chrétiens


  UK: Fin de la Neutralité des Services. Les musulmans peuvent refuser de servir des non-musulmans à cause de préceptes religieux.  

Vous croyiez être libre d’acheter ce que bon vous semble dans un supermarché ? Oui, vous pouvez acheter … si toutefois l’on ne refuse pas de vous servir pour des raisons religieuses…

Marks & Spencer annonce que ses employés musulmans ne sont plus obligés de vendre du porc ou de l’alcool aux clients.

Bienvenue dans un monde ou les musulmans décideront ce que vous pouvez acheter ou pas. Encore une information qui n’offusquera pas les pseudo-défenseurs de la liberté, encore une conspiration authentique qui ne sera pas dénoncée par les conspirationnistes de pacotille, encore un sujet qui ne sera pas ouvert sur les forums dits « alternatifs » censés traiter en long en large et en travers de la façon dont les « élites » contrôlent nos vies quotidiennes, encore un pas de plus vers le Nouvel Ordre Mondial Islamique..

Les employés musulmans travaillant pour Marks & Spencer ont été autorisés à ne pas servir les clients qui désirent acheter de l’alcool ou des produits contenant du porc.

« La recommandation fait suite à des discussions avec des groupes religieux » a déclaré un porte-parole.

Dans un magasin londonien de M&S la semaine dernière, des clients avec des produits contenant du porc ou de l’alcool ont été priés par un caissier musulman d’attendre qu’un autre caissier soit disponible.

L’ordre d’Eisenhower fut aussi posté en anglais, en allemand et en polonais sur le tableau d’affichage du quartier général du gouvernement militaire en Bavière, signé par le Chef d’état-major du gouverneur militaire en Bavière. Plus tard il fut posté en polonais à Straubing et à Regensburg, où se trouvaient de nombreuses compagnies de gardes polonais dans les camps proches. Un officier de l’US Army qui lut cet ordre en mai 1945 a écrit que c’était “l’intention du commandement de l’armée, au sujet des camps de prisonniers de guerre allemands dans la zone américaine, de mai 1945 jusqu’à la fin de 1947, d’exterminer autant de prisonniers de guerre que possible tant que l’affaire se passerait sans contrôle international”.

Un client, qui a refusé de révéler son nom, a témoigné : « J’avais une bouteille de champagne et la caissière, qui portait un foulard, s’est excusée en disant qu’elle ne pouvait pas me servir. Elle m’a demandé d’attendre qu’un autre employé se libère. J’étais abasourdi, surpris, c’est la première fois que je voyais cela ».

Selon le porte-parole de M&S : « Nous reconnaissons à nos employés la possibilité de pratiquer une religion qui les empêchent de manipuler certaines denrées ou boissons ».

« M&S fait la promotion d’un environnement sans discrimination et par conséquent partout où il y a une demande spécifique nous chercherons à faire des arrangements raisonnables tout en gardant une qualité de service pour la clientèle. »

Cette politique s’applique à tous ses magasins, un peu plus de 700 au total. Le porte-parole a ajouté : « Cette politique s’applique à toutes les religions, par exemple les Chrétiens qui ne veulent pas travailler le dimanche pourront refuser de le faire. Nous faisons du cas par cas »  (ça je demande à voir !)


Comme le dit bien justement Aldostérone dans une vidéo : « Et si on faisait la même chose ? » Ah ben non là ça marche pas… allez juste pour le fun… Hélène Papagregoriou, une Hennuyère, est remontée. Depuis des années, elle vend des machines à café (notamment pour Krups) un peu partout en Belgique. Début novembre, elle refuse une tasse à une dame qui portait le voile. Celle-ci s’est ensuite plainte au directeur du Cora de Woluwe-Saint-Lambert (Bruxelles). Une info à découvrir dans nos éditions de ce lundi.

Le nœud du problème : elle vend des machines, pas du café. «  Je ne suis donc pas tenue d’offrir une tasse à tous les clients venus  », explique-t-elle. «  J’en propose, bien sûr, à tous ceux qui se montrent intéressés par un achat. Histoire de goûter l’arôme, de se rendre compte des capacités de la machine. Mais ce n’est pas une distribution gratuite.  »

Début novembre, elle refuse une tasse à une dame qui portait le voile. Celle-ci s’est ensuite plainte au directeur du Cora de Woluwe-Saint-Lambert (Bruxelles). «  Elle a raconté que je ne lui avais rien servi parce que j’étais raciste… Ce qui est faux et scandaleux !  » (c’est connu que seul nous  somme racistes, hum)

Le même genre d’incident, avec un client africain, se reproduit un peu plus tard. Ce qui a amené le directeur à « virer » la démonstratrice de son magasin.

Luc Janssens, du Cora Woluwe, se défend de toute décision arbitraire et d’abus de pouvoir. «  Nous avons simplement constaté que cette vendeuse avait un souci avec un certain type de clientèle  », dit-il. (Nous commençons vraiment à avoir un soucis avec une certaine clientèle, oui)


http://www.neotrouve.com/?p=4718