Accueil ADN Alien Races Alien Catégorie Alerte Arnaque Animaux Artefacts Civilisations Chemtrails Climat Crâne Cryptologie Curieux Déclin Eau Espace Eureka Education Egalité Enigmes Erotisme Etonnant Fake Futur Géants Hécatombe Humour Inventions Lilliputiens Livres Lune Malédictions Massacres Mars Modes Moutons  Mystères Nature Nazca Mémoire Nuages-ciel Nuisances Ovni - UFO Phénomènes Planète Pollution Préhistoire Pyramides Pyramide théorie Radiation Roswell Santé Savez-vous ? Sécurité Selfies Voitures Cavités Photos


The pages can be read in different linguage, it is to clic first on a link to show it


   L'HUILE DE COCO EXTRA VIERGE  


Coco bête

On nous dit très souvent que l'huile de coco est une "mauvaise graisse" parce que "saturée". C'est aller un peu vite et c'est surtout trop réducteur. Les graisses saturées (à ne pas confondre avec les graisses trans) sont  indispensables à notre organisme (en quantité limitée s'entend) d'autant plus que celles contenues dans l'huile de coco sont d'une nature très particulière. Elles sont composées en grande partie d'acide laurique (45%), c'est un acide gras à chaîne moyenne  que l'on trouve également dans le lait maternel qui est extraordinairement bénéfique à notre métabolisme.

En Polynésie, les peuples qui se nourrissent encore de façon traditionnelle, avec une alimentation dans laquelle la noix de coco (regorgeant pourtant de graisses saturées) joue un rôle important, sont en pleine santé et ne présentent presque aucune maladie de dégénérescence, ni de civilisation (à noter : pas de caries dentaires non plus).

Sachez également que, selon les Nations unies, le Sri Lanka, pays ou l'on consommait traditionnellement l'huile de noix de coco, avait un des taux de mortalité due à la formation de caillots entraînants des maladies cardio-vasculaires les plus faibles au monde. Depuis que la consommation de noix de coco y a diminué de 35%, le nombre de mort s'est fortement accru.


L'HUILE DE COCO POUR LA SANTE

Composition

En plus des acides gras l'huile de coco extra vierge est riche en potassium, fer, magnésium, phosphore, cuivre, zinc, vitamine A et E.

Système immunitaire

L'huile de coco peut renforcer le système immunitaire : l'acide laurique, caprique, capronique, caprylique et myristique, qui représentent plus de 70% de ses acides gras, nous protègent contre les bactéries, les virus, les champignons la fermentation et les protozoaires. Cette huile est d'ailleurs recommandée (en plus des omégas 3/6/9) aux femmes enceintes, aux mères allaitantes et aux bébés qui ne sont plus allaités pour mieux protéger la mère et l'enfant contre les infections mais aussi pour aider la formation du cerveau et des yeux du tout-petit.

Le remède naturel le plus connu contre les champignons est l'acide caprylique, acide gras également présent dans l'huile de coco. Grâce à lui les femmes polynésiennes, par exemple, ne souffrent que très rarement d'infections fongiques. Des recherches ont démontré que les graisses de l'huile de coco faisaient dépérir en masse les champignons tels que le Candida albicans que nous sommes nombreux à abriter dans notre intestin. Il est recommandé de consommer 3 cuillères à soupe d'huile de coco par jour (au repas).

Ulcère à l'estomac

L'huile de coco est anti-inflammatoire et, à ce titre, peut vous aider, entre autres, à prévenir ou à soulager les inflammations dans le canal digestif. Elle sera bénéfique en cas d'ulcères à l'estomac d'autant plus que l'acide gras laurique est le seul acide gras qui puisse détruire l'Helicobacter pylori (bactérie qui est une grande cause de l'inflammation chronique de l'estomac et à l'origine de 90 % des cas d'ulcère). Vous pouvez tout à fait consommer cette huile en même temps que votre traitement médical. Elle peut même être utile aux personnes souffrant de la maladie de Chron.

Glycémie

En ajoutant de l'huile coco à vos repas vous contribuez à stabiliser le taux de glycémie. Vous aurez donc moins faim entre les repas. Ceci est particulièrement bénéfique pour les personnes diabétiques. Ces dernières trouveront d'autres avantages à consommer de l'huile de coco. Par exemple, les diabétiques digèrent souvent mal les graisses car leur pancréas produit trop peu d'enzymes et leur foie moins de sels biliaires pour les émulsifier. L'huile de coco, grâce à ses acides gras particuliers, fait à peine appel au pancréas, au foie et à la vésicule biliaire et se digère donc très facilement. Autre bon point pour les diabétiques : l'huile de coco contribue à pourvoir les cellules en énergie sans l'intervention d'insuline.

Prostate

L'huile de coco, grâce toujours à ses acides gras, a également un effet positif sur l'hypertrophie bénigne de la prostate en entravant la transformation de la testostérone en DHT qui favorise fortement la croissance de la prostate.

Perte de poids

Tout d'abord l'huile de coco contient 10% de calories en moins que les autres graisses. De plus, ses acides gras particuliers permettent de produire davantage d'énergie, de brûler plus de calories et entraînent moins de stockage de graisses. C'est tout bon, non seulement pour la perte de poids, mais aussi pour la vitalité. Souvenez-vous que cette huile aide également à réguler la glycémie (voir diabète) c'est donc la formule idéale pour perdre du poids ou obtenir un meilleur rapport lipido-musculaire.

Psoriasis, eczéma et champignons cutanés

Les acides gras de l'huile de coco contrent les réactions inflammatoire et  ont de grandes propriétés purifiantes. Vous pourrez donc grandement soulager les problèmes cutanés en consommant de l'huile de coco et en l'appliquant localement.


L'HUILE DE COCO POUR LA BEAUTÉ

Coco massage

L'huile de coco est le secret de beauté des femmes des îles du Pacifique. Elle est également utilisée pour les massage en particulier en  Inde. En effet, elle est facilement assimilable par l'épiderme qu'elle protège, nourrit et hydrate.  N'oubliez pas qu'elle est solide à température ambiante jusqu'à 25°.Vous la ferez donc fondre, si besoin, en plaçant le flacon dans l'eau chaude.

Cheveux

En Inde et aux Philippines, on sait depuis longtemps déjà que l'huile de coco a un Coco cheveux effet fantastique sur les cheveux. Elle permet de limiter la perte protéique de ceux-ci en pénétrant facilement et profondément dans le cuir chevelu. Elle rend donc les cheveux souples, brillants et chasse les pellicules. Faites-en un masque avant votre shampoing ou appliquez-en un peu sur les pointes sèches de vos cheveux mouillés.

Vieillissement cutané

Les rides et les tâches de pigmentation sont souvent la conséquence de dommages causés par l'oxydation (radicaux libres). En vous protégeant contre celle-ci, tant à l'intérieur qu'à l'extérieur, vous pouvez prévenir en grande partie le vieillissement cutané. L'huile de coco contenant des graisses stables ne peut pas être attaquée par les radicaux libres. Elle est très facilement assimilé par l'épiderme qu'elle va nourrir et hydrater tout en laissant intacte sa couche protectrice. Pensez-y pour vos mains et pieds s'ils ont tendance à se dessécher.

Dentifrice

Dents

Les propriétés anti-microbienne citées précédemment en font un merveilleux produit pour le brossage de dents.

Déodorant

Toujours grâce à ses propriétés anti-microbienne l'huile de coco constitue un déodorant idéal. Vous renforcerez encore son action contre les odeurs désagréables en y ajoutant un peu d'huile essentielle de thym, romarin, tea-tree ou sauge.


L'HUILE DE COCO EN CUISINE

Coco beurre

L'huile de coco est la plus stable de toutes les huiles végétales car elle contient principalement des graisses saturées (92%). Elle ne risque pas de rancir ni de changer de structure à des températures élevées (pas de formation de graisses trans ou de radicaux libres). Elle est 3000 fois moins sujette à l'oxydation que l'huile de lin et 5 fois moins que l'huile d'olive. Vous pouvez la conserver aisément à température ambiante pendant deux ans. Vous pouvez donc l'utiliser pour cuisiner. Sa saveur douce et parfumée donne une note exotique à toutes sortes de plats.

Coco plat

Je vous rappelle que d'un point de vue "santé" il est recommandé de manger un maximum d'aliments crus et de cuire les aliments à basse température. Vous pouvez tout aussi bien faire fondre l'huile de coco sur vos légumes cuits à la vapeur.


COMMENT CHOISIR  UNE BONNE HUILE DE COCO ?

Coco pot

Préférez une huile "extra vierge" et "pressée à froid". Cette dernière est obtenue par fermentation naturelle de la pulpe du fruit ou par pression mécanique. Elle conserve le goût et l'odeur de la noix de coco. A contrario, l'huile de coco courante est extraite à l'aide de solvants du copra (chair séchée de la noix de coco) après que celui-ci ait été séché à haute température. Cette huile est ensuite blanchie, désodorisée et raffinée. Ce procédé donne une huile bon marché mais qui peut nuire à notre santé. Malheureusement, vous pourrez constater qu'une huile de coco de qualité est onéreuse, à défaut d'en consommer quotidiennement essayez d'en faire une cure de temps en temps à titre préventif. Par contre, si vous souffrez d'une pathologie que cette huile pourrait améliorer je vous recommande de l'absorber plus régulièrement. Dites-vous que c'est le prix d'un bon remède.


Si vous voulez de plus amples informations et des recettes de cuisine avec l'huile de coco c'est   ICI  Si ce lien ne fonctionne pas voici l' adresse :www.bartmaes.tk/fr/publications/....



http://agirsante.typepad.fr/agir_sante/2011/02/lhuile-de-coco-extra-vierge.html

Huile de coco

Retourner en haut de la page

Retour vers la page d’accueil

Retour dans le dossier consulté