Accueil ADN Alien Races Alien Catégorie Animaux Artefacts Civilisations Chemtrails Climat Crâne Cryptologie Curieux Déclin Eau Espace Eureka Education Egalité Enigmes Erotisme Etonnant Fake Futur Géants Hécatombe Humour Inventions Lilliputiens Livres Lune Maledictions Massacres Mars Modes Moutons  Mysteres Nature Nazca Mémoire Nuages-ciel Nuisances Ovni - UFO Phénomènes Planète Pollution Préhistoire Pyramides Pyramide théorie Radiation Roswell Saviez-vous ? Selfies Voitures Cavités Photos


The pages can be read in different linguage, it is to clic first on a link to show it

L'eau rose du lac Hillier


   L'eau rose du lac Hillier, une curiosité non expliquée  

Le Lac Hillier en Australie est certainement l'une des exceptions naturelles les plus curieuses qui soient. Son eau d'une couleur rose vif questionne tout le monde et jusqu'à présent, personne n'a encore pu expliquer ce phénomène étrange.

Situé sur une île d'Australie-Occidentale nommée 'Middle Island' qui se trouve dans l'archipel de la Recherche, ce lac mesure 600 mètres de longueur. Séparé de l'océan par des dunes de sable blanc, il se trouve au milieu d'une forêt d'eucalyptus et est bordé d'un liseré de sels blancs.

Découvert en 1802 par l'explorateur britannique Matthew Flinders, sa couleur vive pose de nombreuses interrogations. Le plus étonnant est certainement le fait que lorsque l'on verse de l'eau du lac dans un verre, celle-ci garde sa couleur. Alors que nombreux étaient les scientifiques qui pensaient que c'était le fond du lac qui donnait à l'eau sa couleur rose, ces affirmations ont dû être révisées afin de trouver la bonne explication. Cependant, aucune explication n'a été confirmée à ce jour.

Néanmoins, nombreux sont ceux qui prétendent que cette couleur vive proviendrait d'une algue et de bactéries qui se développeraient en raison de la forte salinité du lac. Non confirmée, cette hypothèse qui apparaît comme la plus probable a été abandonnée..



http://www.histoiresinsolites.com/articles.php?lng=fr&pg=1036

Retourner en haut de la page

Retour vers la page d’accueil

Retour dans le dossier consulté