Accueil ADN Alien Races Alien Catégorie Animaux Artefacts Civilisations Chemtrails Climat Crâne Cryptologie Curieux Déclin Eau Espace Eureka Education Egalité Enigmes Erotisme Etonnant Fake Futur Géants Hécatombe Humour Inventions Lilliputiens Livres Lune Maledictions Massacres Mars Modes Moutons  Mysteres Nature Nazca Mémoire Nuages-ciel Nuisances Ovni - UFO Phénomènes Planète Pollution Préhistoire Pyramides Pyramide théorie Radiation Roswell Saviez-vous ? Selfies Voitures Cavités Photos


The pages can be read in different linguage, it is to clic first on a link to show it

Moine en méditation


   Un moine mongol, "décédé" en 1927, a été retrouvé dans un état de conservation extrêmement étonnant. Logique, vu qu'il ne serait pas "mort"  

Un moine mongol, "décédé" en 1927, a été retrouvé dans un état de conservation extrêmement étonnant. Logique, vu qu'il ne serait pas "mort"...

L'enveloppe corporelle de ce moine bouddhiste a été retrouvée la semaine passé en Mongolie, relate le site de la BBC. Figé dans la position du lotus, ce corps momifié et extrêmement bien conservé pourrait être celui du Lama (enseignant du bouddhisme tibétain) Dashi-Dorzhi Itigilov, "décédé" en 1927. Entre guillemets. En effet car, selon d'éminents représentants du culte, le sage ne serait pas "mort" mais plutôt plongé dans une méditation profonde.

Né en 1852

Le bouddhiste né en 1852 aurait annoncé à ses disciples, à l'aube de sa mort en 1927, sentir ses derniers instants arriver. Il les aurait en outre invité à exhumer son corps trente jours plus tard. Le Lama se serait ensuite assis dans la position du lotus et aurait commencé à méditer avant de mourir.

"Il peut devenir un Bouddha"

Selon un expert, relayé par la BBC, ce moine aurait en réalité entamé une profonde phase de méditation avant d'atteindre l'état spirituel "pré-ultime" appelé "Tukdam": "Si le méditant peut continuer à rester dans cet état, il peut devenir un Bouddha (le stade ultime)", affirme le Docteur Barry Kerzin, médecin du... Dalaï Lama.

"La Lama n'est pas mort"

Selon, Ganhugiyn Purevbata, fondateur de l'Institut Mongol d'Art Bouddhiste et professeur à l'Université d'Oulan-Bator, capitale de la Mongolie, la position du moine indiquerait qu'il n'est pas "mort": "La main gauche est ouverte, et la droite symbolise le sermon du 'Sutra du Lotus'. C'est un signe prouvant que le Lama n'est pas mort, mais dans une méditation très profonde, selon la tradition antique des lamas bouddhistes", assure-t-il.

Marché noir

La dépouille, vivante ou décédée, a été retrouvée alors qu'un trafiquant tentait de la revendre au marché noir. L'autopsie officielle délivrera ses conclusions dans les prochaines semaines..


http://www.2012un-nouveau-paradigme.com/2015/02/un-moine-mongol-decede-en-1927-a-ete-retrouve-dans-un-etat-de-conservation-extremement-etonnant-logique-vu-qu-il-ne-serait-pas-mor.h

Retourner en haut de la page

Retour vers la page d’accueil

Retour dans le dossier consulté