Accueil ADN Alien Races Alien Catégorie Animaux Artefacts Civilisations Chemtrails Climat Crâne Cryptologie Curieux Déclin Eau Espace Eureka Education Egalité Enigmes Erotisme Etonnant Fake Futur Géants Hécatombe Humour Inventions Lilliputiens Livres Lune Maledictions Massacres Mars Modes Moutons  Mysteres Nature Nazca Mémoire Nuages-ciel Nuisances Ovni - UFO Phénomènes Planète Pollution Préhistoire Pyramides Pyramide théorie Radiation Roswell Saviez-vous ? Selfies Voitures Cavités Photos


The pages can be read in different linguage, it is to clic first on a link to show it

Walter Haut son témoignage


   Walter Haut son témoignage dans l'affaire Roswell  

En 1947, lieutenant, Haut est attaché au Service de Relations Publiques de la base de Roswell.

Le matin du 8 juillet, le commandant de la base, William Blanchard, appelle Haut et lui demande de publier un communiqué de presse indiquant que l'épave d'un disque écrasé a été découvert sur un ranch des environs 3 semaines auparavant par un nommé W. W. Brazel et qu'on l'a fait venir pour examen à des « autorités de plus haut niveau ». Lorsque Haut demande s'il peut voir l'objet, Blanchard lui répond que c'est impossible. Haut rédige malgré tout le communiqué comme ordonné, presque sous la dictée de Blanchard. Le communiqué est transmis par télégramme, et fait la Une de plus de 30 journaux américains l'après-midi.

Pendant que le major Marcel est parti à Fort Worth avec les débris, Haut assure la permance et répond aux nombreux coups de fils qui ne cessent d'arriver jusqu'au soir, des Etats-Unis et d'ailleurs (un vient même de Hong Kong). Lorsque Blanchard réalise l'effet du communiqué, il demande à Haut : S'il y a un moyen de les faire taire à ce sujet, alors allez-y et faites-le. Quelques heures plus tard, le communiqué est retiré, et toute couverture supplémentaire par la presse est restreinte.

En avril 1948, Haut démissionne. Il est promu capitaine juste avant de quitter son poste.


AFFIDAVITS:

(1) Mon nom est Walter Haut.

(2) Mon adresse est: [Confidentiel]

(3) Je suis à la retraite.

(4) En Juillet 1947, j'étais posté à la base aérienne de l'armée de Roswell, servant d'officier de l'Information du Public de la base. Approximativement à 09:30 du matin le 8 Juillet, j'ai reçu un appel du Colonel William Blanchard, commandant de la base, qui a dit qu'il a eu en sa possession une soucoupe en vol ou des pièces de celle-ci. Il a dit que cela est provenu d'un ranch au nord-ouest de Roswell, et que l'officier du renseignement de la base, le Major Jesse Marcel, allait accompagner en avion le matériel vers Fort Worth.

(5) Le Colonel Blanchard m'a dit d'écrire une dépêche de nouvelles au sujet de l'opération et pour de la fournir à la fois aux journaux et au deux stations de radio de Roswell. Il a estimé qu'il voulait que les médias locaux fussent les premiers à avoir l'histoire. Je suis allé d'abord à KGFL, puis à KSWS, puis au "Daily Record" et finalement au "Morning Dispatch."

(6) Le jour suivant, j'ai lu dans le journal que le Général Roger Ramey à Fort Worth a dit que l'objet était un ballon météo.

(7) Je pense que le Colonel Blanchard a vu le matériel, parce qu'il a semblé positif au sujet de ce qu'était le matériel. Il n'y a aucune chance qu'il puisse l'avoir confondu avec un ballon météo. Il n'y avait pas non plus la moindre chance de le Major Marcel se soit trompé.

(8) En 1980, Jesse Marcel m'a indiqué que le matériel photographié dans le bureau du Général Ramey n'était pas le matériel qu'il avait récupéré.

(9) Je suis convaincu que le matériel récupéré était une certain sorte d'engin spatial.

(10) Je n'ai pas été payé ni n'ai reçu quoi que ce soit de valeur pour faire cette déclaration, qui est la vérité au mieux de mes souvenirs.

[signature] Walter G. Haut

Témoin de la signature: 5-14-93 Max Littell. [signature]


NOUVELLES:

18 décembre, 2005

Le Lieutenant Walter Haut, le porte-parole qui avait annoncé l'épave d'une soucoupe volante à Roswell, est décédé à 83 ans

Par l'Associated Press

ALBUQUERQUE - L'homme rendu célèbre pour avoir publié un bulletin d'information qui disait qu'une soucoupe volante a atterrir à Roswell est mort.

Le Lieutenant Walter Haut, un ancien porte-parole de l'armée pour la base aérienne de l'armée de Roswell, est déCédé jeudi à Roswell, a dit sa fille, Julie Shuster. Il avait 83 ans.

Haut écoutait attentivement le 8 juillet 1947 tandis que le commandant de la base, le colonel William Blanchard, a dicté un communiqué d'information au sujet d'une soucoupe volante récupérée et a demandé à Haut de le diffuser.

Le journal Roswell Daily REcord avait publié un gros titre le 9 juillet 1947: "RAAF capture une soucoupe volante sur un ranch dans la région de Roswell."

Le même jour, un rapport était émis disant que c'était seulement un ballon météo.

"J'imagine qu'ils ont changé d'avis," a dit Haut à l'Associated Press en 1997.

Haut a indiqué qu'on ne lui a jamais dit exactement dit où le disque volant rapporté dans son communiqué a été trouvé, et lui même n'a jamais vu un OVNI.

Mais il est resté un convaincu.

"Il a du y avoir quelque chose dans les cieux à ce moment-là," a-t-il dit. "Il y a tout simplement trop d'évidences."

Haut et deux autres hommes ont fondé le musée international des OVNIS en 1991, qu'il a présidé jusqu'en 1996. Plus de 2,5 millions de personnes ont visité le musée depuis son ouverture en 1992, dit Shuster.

Shuster a indiqué que ce n'était qu'à la fin des années 1980 qu'elle et sa soeur ont appris l'incident de soucoupe volante, pas par leur père mais par un livre.

"Ce n'était pas un sujet de conversation de dîner pour les gens impliqués," a-t-elle dit.

Haut, né le 3 juin 1922 à Chicago, laisse ses deux filles, Shuster et Marabeth Fields de Roswell, trois petits-enfants et quatre arrière-petits-enfants.

Une cérémonie est programmée lundi à Roswell au LaGrone Funeral Home. Les services funèbres sont à 11 heures du matin Mardi à l'Eglise Méthodiste Unie de la Trinité.

 Source: Free New Mexican, de Santa Fe, Nouveau Mexique, USA.

La nouvelle par Associated PRess ci-dessus est également apparue avec un contenu similaire dans le journal Mainichi Daily News, Japon; sur The New Mexico Channel.com, Nouveau Mexique; KOB-TV, Nouveau Mexique; CNN International; The Indianapolis Star, USA; The Ottawa Sun, Canada, et d'autres.

Un journal australien The Advertiser, d'Adélaïde, a trouvé approprié de titrer "UFO hoax man dies", soit "L'auteur du canular OVNI décède."

http://www.ufologie.net/rw/w/walterhautf.htm.


Définition de affidavit:

Un affidavit est un écrit dans lequel on déclare solennellement devant une personne autorisée par la loi, comme un commissaire à l’assermentation, que les faits qui y sont énoncés sont vrais. Le terme affidavit vient du latin "il a déclaré sous serment" et est le plus souvent utilisé en droit américain. En France, on parlerait plutôt d'une "déclaration sous serment". Grosse sanction s'il est avéré que l'on a menti..




http://ufologie.oldiblog.com/?page=articles&rub=375440

Retourner en haut de la page

Retour vers la page d’accueil

Retour dans le dossier consulté