Accueil ADN Alien Races Alien Catégorie Animaux Artefacts Civilisations Chemtrails Climat Crâne Cryptologie Curieux Déclin Eau Espace Eureka Education Egalité Enigmes Erotisme Etonnant Fake Futur Géants Hécatombe Humour Inventions Lilliputiens Livres Lune Maledictions Massacres Mars Modes Moutons  Mysteres Nature Nazca Mémoire Nuages-ciel Nuisances Ovni - UFO Phénomènes Planète Pollution Préhistoire Pyramides Pyramide théorie Radiation Roswell Saviez-vous ? Selfies Voitures Cavités Photos


The pages can be read in different linguage, it is to clic first on a link to show it


   Mary Kathryn GOODE fille de Oliver W. Henderson  


Mary Goode est la fille d'Oliver "Pappy" Henderson, impliqué lors de l'incident dans le pilotage d'un avion qui transportait les débris.

Mon père était Oliver W. Henderson. Lorsque j'étais enfant, lui et moi passions souvent des soirées à regarder les étoiles. Une fois, je lui demandais ce qu'il recherchait. Il dit: "Je cherche des soucoupes volantes. Elles existent, tu sais."

En 1981, lors d'une visite chez mes parents, mon père m'a montré un article de journal qui décrivait le crash d'un ovni et la récupération de corps extraterrestres au large de Roswell (Nouveau Mexique). Il me dit qu'il avait vu l'appareil écrasé et les corps extraterrestres décrits dans l'article, et qu'il avait transporté l'épave par avion en Ohio. Il décrivit les êtres extraterrestres comme petits et pâles, avec des yeux inclinés et de grandes têtes. Il dit qu'ils avaient l'air humanoïdes, mais différents de nous. Je pense qu'il a dit qu'il y avait 3 corps.

Il dit que l'affaire avait été top secrète et qu'il n'était pas supposé en parler à quiconque, mais qu'il pensait que ça ne posait pas de problème de m'en parler parce que c'était dans le journal.

Je n'ai pas été payée ou n'ai rien reçu de valeur pour faire cette déclaration, qui est la vérité du mieux que je me souvienne.

Signé: Mary K. Goode .




http://www.nasa.gov/mission_pages/hubble/science/pluto-20100204.html

Retourner en haut de la page

Retour vers la page d’accueil

Retour dans le dossier consulté

Témoignage de Mary Goode