Accueil ADN Alien Races Alien Catégorie Alerte Arnaque Animaux Artefacts Civilisations Chemtrails Climat Crâne Cryptologie Curieux Déclin Eau Espace Eureka Education Egalité Enigmes Erotisme Etonnant Fake Futur Géants Hécatombe Humour Inventions Lilliputiens Livres Lune Maledictions Massacres Mars Modes Moutons  Mysteres Nature Nazca Mémoire Nuages-ciel Nuisances Ovni - UFO Phénomènes Planète Pollution Préhistoire Pyramides Pyramide théorie Radiation Roswell Santé Saviez-vous ? Sécurité Selfies Voitures Cavités Photos


The pages can be read in different linguage, it is to clic first on a link to show it


   Cet homme a échoué à un test de paternité à cause de l’ADN de son jumeau disparu  

«En mythologie, une chimère est un animal fantastique composé de plusieurs parties distinctes d’animaux: une tête de chèvre, un corps de lion et une queue de serpent. En génétique, une chimère est une personne qui vit avec deux sets différents d’ADN. Eh oui, une telle chose existe! ».

 L’idée même des chimères relève déjà du fantastique. Il faut tout d'abord que ce soit une grossesse avec au moins deux ovules fécondés, ce qui est le cas d'environ une grossesse sur huit. Pour une raison ou une autre, très tôt durant la grossesse, un embryon est «avalé» par l’autre, et le foetus avaleur poursuit sa croissance jusqu’à la naissance. Alors qu’il y avait des jumeaux au début, il n’y a qu’un seul bébé - d’apparence normale - à la naissance. Mais l’ADN du «bébé fantôme» reste là, cachée et prête à se manifester.

C’est ce qui est arrivé à deux individus récemment. Un Américain a découvert qu’il était l’oncle de «son» bébé après avoir passé un test de paternité. Ni lui, ni sa femme ne partageait le groupe sanguin de leur poupon et ils voulaient savoir pourquoi. Un test génétique a permis de déterminer que le frère jumeau de l’homme, caché en lui avec son ADN, était techniquement le père de l’enfant. Une Américaine a aussi découvert que son enfant n’était pas le sien, mais celui de sa soeur jumelle. Bonjour les thérapies.

 Les généticiens prédisent une montée en flèche des cas de chimères au courant des prochaines années, vu la popularité des traitements de fertilité. Avec ces traitements, les chances de grossesses multiples augmentent. Et puisque les chimères ne peuvent exister qu’en cas de grossesses multiples, on devrait effectivement s’attendre à une croissance de ce type de personne.


http://www.journaldemontreal.com/2016/06/20/les-chimeres-humaines-ces-personnes-avec-deux-adn

A.D.N.  chimère

Retourner en haut de la page

Retour vers la page d’accueil

Retour dans le dossier consulté